Méfiez-vous des données de la Search Console (Partie 1)

On ne le répétera jamais assez. Méfiez-vous des données de la Search Console. Ne leurs faites pas confiance à 100%. Certes, l’outil proposé par Google a des cotés utiles. Comme vous donner les mots-clés où vous êtes visibles, ou ceux qui sont cliqués par les internautes. De même, c’est aussi idéal pour connaître vos landing pages ou vos pages 404. Mais ne faites pas confiance à 100% à cet outil. Déjà de base vous ne devriez jamais faire confiance à 100% à Google…  Servez-vous en principalement pour estimer des tendances, rien de plus.

Note: je reste ouvert pour débattre ou mettre en lumière des potentielles erreurs faites.

Environnement de mon analyse

Pour comprendre ma logique voici l’environnent dans lequel j’ai travaillé:

  • le site étudié est un site lancé 1 semaine avant la période de l’étude,
  • on se base sur la période du 07/08/17 au 13/08/17 – soit  7 jours,
  • Search Console, Google Analytics sont installés dessus,
  • pour extraire les informations de l’API de la Search Console je suis passé par R.Studio, utilisant la librarie searchConsoleR.

Les données dans l’interface

Voici les données par la Search Console sur la période indiquée plus haut, partie Analytics.

Déjà, première chose qui me chagrine, le nombre total de clics (79) n’est clairement pas le même que la somme donnée dans le tableau (8). Je me suis donc demandé ce que donne Google dans l’API. En général, les données peuvent être plus complètes.

Les données dans l’API

Après avoir extrait toutes les données, jour par jour, mots-clés par mots-clés,voici ce que je trouve:

searchconsoleapi

La bonne nouvelle est que les données qui sont dans l’API, sont les mêmes données par le tableau de la Search Console. La mauvaise nouvelle est que mon total de clics est donc bien loin des 79 clics.

Les données dans Google Analytics

Afin de trouver un autre point de comparaison, je suis allé regarder au niveau de Google Analytics. Voici ce que j’ai trouvé:

91 sessions ! Cette valeur se rapproche plus des 79 clics donnés par la Search Console.

Conclusion

  • il en ressort clairement que Google donne une très petite information au niveau mots-clés sur les clics (moins de 10% dans ce cas là).
  • Le nombre total de clics est aussi loin du nombre réel. En effet, en théorie, on devrait se retrouver avec un nombre organic de sessions venant de Google Analytics égal ou inférieur au nombre de clics total donné par la Search Console.
  • Voici encore une preuve que les données fournies par les solutions de web analytics sont là pour vous donner des tendances. Car chacun donne sa propre version. Et pourtant on reste dans l’environnement de Google…

Maintenant on reste sur des très petits volumes. Il serait cependant intéressant de refaire cette expérience avec un site ayant plus de données (moyen et/ou fort volume). C’est ce que je proposerai dans d’autres articles. 

Et vous ? Avez-vous déjà été dans ce genre de situation ?

Vous aimerez aussi:

Passionné, curieux et toujours ouvert aux nouvelles technologies web, je passe mon temps entre ma famille & le monde du web. N'hésitez pas à me contacter pour échanger et partager

2 réponses sur “Méfiez-vous des données de la Search Console (Partie 1)”

  1. Salut,
    L’écart sur ton graphique est étonnant, il faudrait voir dans le détail. A mon avis site trop/très jeune pour la GSC ?

    Cependant, Dans ta vue tableau, les chiffres que te donne GSC sont pour un mot clé LA meilleure page qui a imprimé/cliqué ce KW. Hors un KW peut imprimer/cliquer sur plusieurs page. La somme prend cette donnée en compte, pas le tableau.

    Les sessions ne sont pas des clics.

    Enfin, tu as un filtre « web » dans GSC, sur GA aussi ?

    Pour ma part j’ai des sorties très précises de la GSC, mais il faut comprendre comment elle fonctionne (c’est en fait un index d’URL avant d’être un index de KW).

    Sur la partie 2, +/- les mêmes remarques 🙂

  2. Salut Sylvain, tu as bien raison. Le fait que ce soit un site bien trop jeune et surotut avec peu de trafic rend l’analyse assez bancale. Même la partie 2 me parait un peu juste.

    J’ai prévu de le faire sous peu sur un site à plus gros volume. Je verrai.

    Pour la difference session/clic tu as raison aussi. C’est pour ça que je précise: « en théorie, on devrait se retrouver avec un nombre organic de sessions venant de Google Analytics égal ou inférieur au nombre de clics total donné par la Search Console. »

    Je n’ai pas de filtre web dans GA – mais le traffic video/image est null dans ce cas ci.

    Merci en tout cas pour tes remarques 🙂

Laisser un commentaire